Clean Air for Southall: campagne des Londoniens pour un air plus propre et plus sûr
2 septembre 2020
Les lacunes de la réglementation sur les nuisances olfactives
1 octobre 2020

D-NOSES à l'ordre du jour: Conférence ECSA 2020

La conférence ECSA 2020 a été lancée au début de la deuxième semaine de septembre 2020. L'European Citizen Association (ECSA) organise des conférences à grande échelle sur tout ce qui concerne la science citoyenne depuis 4 ans maintenant, et a réussi à en organiser une autre cette année. - entièrement en ligne! Les participants ont été invités à participer à des conférences variées, à des ateliers, à des présentations d'affiches et à quelques réseaux sociaux en ligne, au cours de cette semaine pleine des dernières mises à jour sur la science citoyenne (CS). Où en est la discipline? Quels sont les défis actuels auxquels le domaine est confronté? Quelles sont ses évolutions récentes? Ce sont quelques questions qui ont été soulevées lors de la conférence - au cours de laquelle les membres de l'équipe D-NOSES ont tenu des séances de réflexion.

À propos de l'ECSA

Une initiative pour promouvoir la science citoyenne à travers l'Europe, ECSA a été lancé en 2013 lors de la Semaine verte de l'UE. L'association des membres rassemble des chercheurs, des praticiens et des citoyens dans le but «d'accroître la démocratisation de la production de connaissances». Conférence ECSA 2020 est la quatrième conférence du genre, une occasion de partager des expériences sur la science citoyenne.

D-NOSES au programme!

Les membres de la L'équipe D-NOSES animer deux sessions différentes pendant la conférence, présentant la stratégie d'engagement du projet ainsi que quelques résultats préliminaires d'études de cas existantes.

Affiche de D-NOSES: # 8 étapes pour lutter contre la pollution par les odeurs avec les citoyens: un modèle pour orchestrer l'engagement des parties prenantes en quadruple hélice dans la science citoyenne

Les participants ont eu l'occasion d'en apprendre davantage sur le modèle d'engagement de D-NOSES grâce à la présentation par affiche de Louise. Louise a parcouru les différentes étapes conçues dans la méthodologie D-NOSES pour impliquer les communautés affectées par les odeurs, ainsi que les connaissances appliquées issues du pilote de Barcelone.

María, Lucía et Nora ont par la suite organisé un atelier spécifiquement axé sur «l'engagement dans la science citoyenne», où les participants ont eu la chance d'approfondir le modèle d'engagement de D-NOSES. De la cartographie des parties prenantes à la conception pilote et à la collecte de données, les participants ont été invités à donner leur avis sur la manière de s'engager dans les meilleures pratiques pour les projets de science citoyenne. Lorsqu'on leur a demandé quelle partie prenante s'engager en premier - que ce soit l'industrie, les autorités publiques ou les citoyens, les opinions divergeaient. Il est devenu clair qu'il n'y avait pas de bonne réponse: approcher n'importe quelle partie prenante comme première étape de l'engagement a ses avantages et ses inconvénients! Comme Maria le met:

"Tout dépendra de l'emplacement, du problème que vous traitez, des relations de pouvoir existant entre les différentes parties prenantes et des ressources dont vous disposez. Mais rappelez-vous, quel que soit votre interlocuteur, soyez transparent, partagez vos plans et gérez vos attentes."

L'équipe a également présenté les résultats préliminaires de la surveillance de la pollution par les odeurs à l'aide de l'application OdourCollect dans la zone du Forum de Barcelone, l'endroit même où le premier pilote de D-NOSES a commencé. Mais que se passe-t-il si la communauté affectée n'a pas les moyens d'utiliser les outils en ligne? L'alternative de l'équipe est de fournir des «journaux d'odeurs» - ou autrement, de simples feuilles de calcul sur lesquelles enregistrer les odeurs. Les observations peuvent ensuite être numérisées par d'autres membres de la communauté ou par le leader pilote.

Au cours d'autres sessions, les participants ont également eu l'occasion de réfléchir sur les échecs du projet, de faire face à un engagement complexe des parties prenantes, d'utiliser des outils numériques pour la collecte de données et bien plus encore! Une semaine pleine d'idées, de discussions et de partage d'expériences sur tout ce qui concerne la science citoyenne.

Simone préside la session avec Nora, Lucía et María

Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaîtra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

Bulgarian BG Catalan CA English EN French FR German DE Greek EL Italian IT Portuguese PT Spanish ES